HISTORIQUE EGLISE SAINT MARTIN

Aux environs des années 800 - 995 de nombreuses invasions eurent lieu dans la région. Nous sommes très proches de Flavigny, une cité riche et très importante par son monastère. En 877, ce furent les normands qui envahirent la cité. Ils y restèrent 15 jours et tuèrent 150 personnes dans l'abbaye. Les habitants se réfugièrent dans les bois et les vallées environnantes, en particulier à Hauteroche. Dans notre vallée, ce fut la création de Leugny et Clirey près des sources. A La Roche quelques moines fondèrent une chapelle et un petit prieuré. La chapelle a disparu mais il reste un lieu dit : «champ de la chapelle».

 

 

 eglise_cote_sud.JPG

 

Ensuite fut construite une église, dont la partie  la plus ancienne est le clocher,  supporté par une tour carrée. Construit en moellons de tuf, recouvert d’un enduit qui  se dégrade assez rapidement et qui fut  sans doute refait à plusieurs reprises. Restauré en 1990 il du  être repris en 2009 car le béton utilisé comme enduit  ne convenait pas à la conservation du tuf. Les toitures étaient en laves, elles furent remplacées par de la tuile mécanique en 1931  puis sur le narthex, en 1990, par de la petite tuile plate de Bourgogne

 

Notre église, comme beaucoup, fut agrandie, restaurée, refaite au cours des siècles, par différents seigneurs qui désiraient non seulement la conserver mais aussi montrer leur richesse. Malheureusement les documents ont disparu pour la plupart ou  n’ont pas existé,  nous ignorons tout de  la construction la plus ancienne.

 

 De l’extérieur, nous remarquons cependant bien les apports successifs.

 

Le Narthex fut construit sans doute au 16ème siècle, époque des grandes migrations de pèlerins allant dans tous les  lieux de cultes réputés.

 

Deux piliers du 15ème supportent un  porche roman.

 

Au dessus de la porte latérale une niche abritait une piéta bourguignonne  qui se trouve maintenant à l'intérieur de l'église.

 

L’église fut  agrandie d’une chapelle seigneuriale que fit construire Faur de Pibrac  au 17ème siècle. Lors de la  restauration de 2009, on a découvert sous les enduits les traces des blasons qui furent légèrement martelés et réemployés dans les nouveaux piliers des angles. Ils sont encore lisibles et on peut tout à fait les relier aux seigneurs qui restaurèrent le chœur en 1490 : Guy de la Beaume et Jeanne de Longvy.

 

 

 

TRAVAUX AU FIL DES ANS

 

Depuis le 12ème siècle de nombreux travaux, agrandissements, transformations, aménagements virent le jour dans l'église. Nous découvrons au fil des recherches des archives les relatant mais pas pour le passé très ancien.

 

Plus près de nous, en 1864, après une polémique sérieuse entre le desservant le père Jardot et la municipalité qui voulait clore la voute et descendre ainsi la hauteur de 2m, il obtint gain de cause auprès du sous préfet et la restauration fut réalisée  laissant la voute apparente.

 

En 1867, l'enduit du clocher est refait; il le fut sans doute de nombreuses fois par le passé.

 

En 1880 et 1893 nous trouvons des devis, emprunts et factures concernant la toiture en laves qui sera remplacée par de la tuile mécanique.

 

En 1990 c'est la restauration du clocher qui malheureusement ne sera pas une réussite puisque  l'on devra refaire l'enduit  20 ans plus tard.

 

En 1995  des  travaux d'assainissement furent  effectués, du côté nord de l'église, ainsi que le  remontage des murs soutenant  les talus.

 

En 2009 et 2010 des grands travaux de restauration extérieure furent entrepris. Les enduits ont été  grattés  et refaits à l'ancienne et redonnent à notre église une belle luminosité. Les verrières sont protégées par des grilles clocher_2009_057.JPGen cuivre,  enserrant  discrètement chaque partie. La toiture révisée  est embellie par des chénaux  en cuivre vieilli qui se marient parfaitement avec l'ensemble. Les cloches sont reposées sur des bois neufs. Les anciens sont gardés dans l'église en souvenir. C'est une belle réalisation effectuée par des artisans soigneux et très attentifs à la beauté de leur travail de qualité.

 

                                02.JPG